Journal de Bord

La description détaillé au jour le jour du voyage de 5 ans du voilier Yallah! Un voilier GibSea 34 au départ du Lac Champlain, les préparatifs, la descente du Hudson et le voyage vers la Floride par l'Intracoastal. La traversée vers les Bahamas et la descente jusqu'au Venezuela et le retour à St Paul de l'Île aux Noix.
Des anecdotes, des guides nautiques, des cartes, des trucs...quoi faire ou ne pas faire, les mouillages...des bons et moins bons endroits!

samedi 1 mai 2004

Nassau/Chubb Cay/Gun Cay, Bahamas/Fort Lauderdale, FLA

La météo typique des Bahamas recommence…un ¨cold front¨ le 1er mai! Nous partons très tôt de Nassau et nous dirigeons vers Chubb Cay de sinistre mémoire qui est à 64,7nm et ou nous avions eu une nuit blanche dans un sérieux coup de vent et ou le lendemain une douanière encore plus froide et désagréable que le ¨cold front¨ nous avait reçu!  Cette fois-ci, on a un avantage, on a pas fait nos douanes donc pas besoin de dédouaner!
En route pour le "banc"
Nous y arrivons dans l’après midi et comme prévu, le mouillage est très désagréable. On décide d’y faire qu’une petite escale pour monter sur le pont l’annexe en prévision du passage du Gulf Stream et ensuite continuons 20 minutes plus tard pour nous ancrer sous les derniers rayons de soleil quelque part au nord d’une bouée dans 8 pieds d’eau. Après une heure d’arrêt et d'entendre la chaîne gratter sur le fond, je vérifie le GPS…nous avons dérivé de 1000 pieds! A se rythme la on va se ramasser en pleine mer ou pire quelques part sur les nombreux banc de sable. Je ne veux pas répéter l’expérience d’un voilier que nous avons rencontré, il a passé 8 jours ¨planté¨ sur un banc de sable, à attendre une marée plus importante pour se dépêtrer de ce mauvais pas. Je jette la deuxième ancre et on passe une nuit merdique à entendre les coups de chaîne, la chaîne qui racle le fond rocailleux mais au moins on ne bouge plus, du moins dans une direction…parce que verticalement le bateau tangue comme si nous étions en navigation…en pire, un petit rappel de Chubb Cay en 2000!
1 mai 2004

Enfin! Le matin arrive, et on se remet en marche et après une navigation assez sage de 49,6nm nous essayons, comme le suggère notre guide de nous ancrer sur la côte ouest de Gun Cay…l’horreur!  Les rouleaux déferlent, on retourne se cacher derrière Gun Cay. On est brûlé, on se couche à 19h00 et à minuit j’entends dans un de mes rêves un grondement, je suis maintenant réveillé, quel maudit rêve! Je fais de la ¨pitoune d’un bord, pitoune de l’autre bord¨…encore le grondement, je ne rêve pas, on CHASSE!!! Je sors à poil dehors, nous sommes à 50 pieds des rochers qui barrent la passe entre les deux îles. En deux temps, trois mouvements, on part le moteur et, à travers les hauts fonds, on se dirige vers ce qu’on espère être un mouillage sécuritaire avec un fond de sable, est-ce que ça existe dans le coin?   Je remets ma deuxième ancre, celle des cas extrêmes (une Britanny 16kg) et elle tient du premier coup!  Les seules fois que la Bruce dérape à répétition c’est au Bahamas, et c’est toujours la Britanny qui règle le problème, on devrait la baptisé, Bahamas!
La pointe de Gun Cay et les rochers qui nous "attendaient" la nuit dernière.
2 mai 2004

Nous partons avec un vent Sud Est et sommes portés par une longue houle vers la côte américaine. On a hâte de voir si les vagues ont eu le temps de se calmer, parce que sur le banc, c’était plutôt le contraire. En fait, le seul endroit qui brasse un peu c’est à la jonction avec le Gulf Strea., Après, la vague se calme et nous filons et nous arrivons à 15 heures. On s’ancre devant la marina Los Olas en plein centre ville à côté d’un voilier français et Garfield, un voilier québécois
Une des "rues" près du mouillage de Las Olas
Nous y restons deux nuits, et en profitons pour visiter un peu le centre-ville et le super, hyper grand West Marine. Jamais, je n’ai vu un magasin nautique de cette taille. Impressionnant et surtout difficile d’en sortir sans y laisser bien des dollars!
3 et 4 mai 2004


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire